Développement durable et certifications: le chemin est le but [Bouddha]

L’Europe a pour objectif de diminuer de plus de 40 % ses émissions de CO2 d’ici 2030 et d’au-moins 80 % d’ici 2050. Or, même dans le scénario le plus « héroïque », chaque citoyen ne peut atteindre au mieux que 45 % de réduction, le reste ne dépendant pas de son action, mais de l’engagement collectif des entreprises et de l’Etat.

Parfaitement consciente de cela, CIMALUX met en place des systèmes certifiés de management qui lui permettent de mieux appréhender ses impacts. CIMALUX est certifiée ISO 14.001 pour son management de l’environnement, ISO 50.001 pour son management de l’énergie et se prépare à la certification ISO 45.001 – Santé et sécurité au travail. L’entreprise est également certifiée CSC - Concrete Sustainability Council, une certification internationale spécifique à l’industrie du ciment et du béton. Elle dispose par ailleurs du label de la SuperDrecksKëscht fir Betriber pour la gestion de ses déchets et d’un certificat Interseroh pour le recyclage de ses emballages.

Mais que signifient ces certifications et quelles impacts réels ont-elles dans la lutte contre le changement climatique, l'amélioration de l'efficacité énergétique ou la protection de l'environnement ?



Documents

Développement durable et certifications: le chemin est le but [Bouddha]

Liens

NeoMag - Le magazine de la construction et de l'innovation