Le mythe des parois respirantes

L’exigence de construire des parois "respirantes" est récurrente chez des maîtres d’ouvrages soucieux d’assurer santé et bien-être au travers d’une ventilation supposée plus naturelle.

La paroi « respirante » est pourtant un mythe trouvant son origine dans l’évaluation erronée d’une étude de Max von Pettenkofer datant de 1857 sur le renouvellement d’air dans une pièce d’habitation. Von Pettenkofer ayant par ailleurs été un scientifique réputé, e.a. pour ses succès dans le combat contre le choléra, ce mythe s’est propagé jusqu’à aujourd’hui.

L'article téléchargeable ci-dessous tente de sensibiliser à la prise en compte de principes de physique du bâtiment fondamentaux pour la santé et la qualité de l'air intérieur dans les bâtiments.

Documents

Le mythe des parois respirantes

Liens

NeoMag - Le magazine de la construction et de l'innovation